Your browser does not support JavaScript!
linkedin
 

5G : Quelles perspectives pour la connectivité (et les usages) des entreprises ?

Pour bien comprendre en quoi la 5G contribuera à répondre aux enjeux de connectivité des entreprises, il s’agit de mesurer à quel point la transformation digitale a bouleversé les besoins. Quelques chiffres suffisent pour illustrer cette réalité. 


Selon une étude intitulée Enquête cloud & sécurité réalisée par le cabinet CXP Group et publiée en octobre 2018, il apparaît que 40% de l’infrastructure informatique des entreprises françaises hébergent et sauvegardent des données dans le cloud, qu’il soit privé, public ou hybride. L’utilisation d’applications en mode SAAS CRM, gestion, paie, ou encore bureautique, …), devrait enregistrer une croissance de 16% par an entre 2017 et 2021 en France, selon les observations du cabinet IDC. Quant aux usages des collaborateurs ils sont aussi profondément modifiés. Ainsi, on estime selon une étude de Grand View Research intitulée Unified Communications Market Size, Share & Trends Analysis Report, que le marché mondial des communications unifiées atteindra 143,49 milliards de dollars à l’horizon 2024. Enfin, il faut conserver un dernier chiffre clé à l’esprit : selon l’étude Cisco Visual Networking Index à l’horizon 2021, le trafic mobile représentera les 2/3 du trafic de données global, faisant d l’internet mobile la pierre angulaire de toute activité connectée.
 
Des caractéristiques techniques qui font rêver…
Une exigence de débits élevés, un besoin de latence minimum, une capacité à intégrer le recours toujours plus fréquent à l’IoT. C’est l’équation à résoudre pour satisfaire des collaborateurs aspirant à des usages toujours plus nomades. La connectivité 5G semble à même de satisfaire à l’ensemble de ces besoins ! La 5G, qui utilise un spectre de fréquence élargi (de 30 à 300 GHz) peut en théorie délivrer un débit de données supérieur à 25Gbits/s et une latence de 3 millisecondes (qui pourrait rapidement être ramenée à 1 milliseconde). Tous les secteurs d’activité pourront tirer profit de la 5G.
 
Exploiter les atouts du slicing
Le network slicing, est une des propriétés spécifiques de la 5G souvent méconnue. Pourtant celle-ci est l’une des caractéristiques les plus prometteuses. Le network slicing, qui consiste à découper un réseau en plusieurs tranches virtuelles exploitées depuis une infrastructure partagée commune, permet aux entreprises de garantir l'utilisation du réseau même en cas de congestion lors d'évènement à forte densité. Une perspective de débits et d’accès optimums en toutes circonstance pour une productivité maximisée, un peu à la manière de ce quel le SD-Wan, avec sa démarche constante d’optimisation de la QoS peut apporter.
 
Des bénéfices tous azimuts
Dans le secteur du bâtiment et des travaux publics par exemple, avec le développement du BIM (Building Information Modeling), les enjeux de continuité numérique entre les différents corps de métier, la coordination des chantiers sera considérablement optimisée. L’industrie sera elle aussi positivement impactée par l’avènement de la 5G. Les débits optimisés et surtout la capacité à intégrer une densité jusqu’à 10 fois supérieure de capteurs connectés permettra de développer et systématiser une maintenance prédictive des outils de production. Elle contribuera à accélérer encore la robotisation et l’automatisation. Le bien-être et la productivité des collaborateurs pourront par ailleurs en être passablement améliorés. En effet, le développement de l’IoT intégrés dans des tenues de travail intelligentes pourront (dans un avenir proche) renseigner sur l’état de fatigue d’un collaborateur ou de mesurer la pénibilité de sa tâche. Ainsi, les temps de pause pourront être ajustés aux besoins de chacun de façon proactive !