Your browser does not support JavaScript!
linkedin

WIFI 6 : Un nouveau souffle pour la connectivité sans fil

Sous l’effet de la cloudification des applications métiers et des attentes des collaborateurs en matière d’accès au système d’information, la connectivité sans fil est plus que jamais au cœur des enjeux de performances des entreprises. Entre débit et fiabilité, la réponse sera-t-elle incarnée par Wi-Fi 6 ?

 
Depuis 1999, année de la première norme Wi-Fi avec son débit maximal théorique de 54Mbit/s, les standards 802.11 ont parcouru un chemin considérable. En 20 ans, la fiabilité, les performances et la sécurisation du WiFi n’ont cessé de progresser, jusqu’à ce dernier standard, Wi-Fi 6, qui trouve progressivement ses marques dans notre paysage informatique. Même si la publication de la version définitive de ses spécificités n’est prévue que pour la fin de l’année 2020, on en sait déjà beaucoup sur les promesses du standard IEEE 802.11ax !
 
Du Wi-Fi hautes performances
Le Wi-Fi 6 délivre un signal contenant davantage de données et s'appuie sur un canal de fréquences plus large afin d’assurer un transit plus rapide des données. La bande Wi-Fi s’étend ainsi de 80 MHz à 160 MHz, doublant ainsi la largeur du canal et créant une connexion plus rapide entre les routeurs et les périphériques. L’ensemble des technologies associées à Wi-Fi 6 lui permettent de prendre en charge quatre fois plus de périphériques simultanément. En effet, grâce à la technologie MU-MIMO 8 x 8, un routeur compatible Wi-Fi 6 sera en mesure de communiquer simultanément avec un grand nombre d’appareils en utilisant les 8 flux disponibles. Le débit des données est également une variable cruciale pour l’expérience utilisateur. Pour répondre à des besoins toujours croissants de débits, Wi-Fi 6 s’appuie sur la modulation 1024-QAM (Quadrature Amplitude Modulation). Celle-ci permet de bénéficier de vitesses de transfert brutes améliorées d’environ 25% par rapport à la précédente norme en dopant la capacité de la bande passante par l’augmentation du nombre de bits d'information transmis par hertz. Une méthode qui répond parfaitement aux besoins d’applications particulièrement voraces en bande passante, impliquant un trafic de données important. Le WiFi 6 intègre également l'OFDMA (Orthogonal Frequency-Division Multiple Access). Ce procédé de codage de signaux numériques emprunté à la 4G, permet de diviser chaque canal de fréquence en plusieurs sous-canaux grâce à une technique de multiplexage et de codage avancée. L’OFDMA confère à Wi-Fi 6 davantage de stabilité et une couverture WiFi plus large. Alors que la VoIP est toujours plus couramment utilisée dans les entreprises, impliquant une exigence de latences toujours plus faibles, l’OFDMA est un atout majeur de Wi-Fi 6.
 
À quand le Wi-Fi 6 dans votre entreprise ?
Alors que le standard n’est pas encore totalement finalisé, les acteurs du réseau n’offrent pas encore une large gamme d’équipements mais celle-ci s’étoffe progressivement. La migration pourra toutefois prendre du temps car, pour bénéficier du Wi-Fi 6, il faudra non seulement investir dans des routeurs compatibles, mais aussi planifier le renouvellement des ordinateurs portables et autres smartphones de vos collaborateurs. Les appareils compatibles sont chaque jour plus nombreux, notamment du côté des smartphones avec les Samsung Galaxy (S10, S10 Plus, S10e, Note 10), ou encore Asus Rog Phone 2, ainsi que l’iPhone 11, l’iPhone 11 Pro et l’iPhone 11 Pro Max. Mais les gestionnaires de flottes mobiles et de parc informatique doivent dès maintenant s’interroger sur la programmation de la migration afin de rationaliser les coûts au maximum, tout en dotant l’entreprise du meilleur des technologies. Les fondeurs, comme Intel (avec son module Wi-Fi 6 AX200) et Qualcomm ont annoncé la disponibilité prochaine de puces Wi-Fi 6, et l’offre, encore restreinte, devrait s’étoffer considérablement tout au long de l’année 2020 !

Contactez-nous